BENIN : PREMIERE RENCONTRE DU PRESIDENT TALON AVEC SON PREDECESSEUR YAYI DEPUIS 5 ANS

Hier mercredi, le président Patrice Talon a reçu au palais présidentiel de Cotonou l’ex chef de l’Etat Thomas Boni Yayi, cinq ans après leur dernière rencontre. Si cette dernière est signe d’un possible apaisement entre le pouvoir et l’opposition au Bénin, la rencontre a lieu dans un climat où la gestion de la démocratie et des libertés par Patrice Talon est largement décriée.

A l’issue de leur rencontre, Boni Yayi a d’abord tenu à affirmer « beaucoup croient qu’il y a un problème profond entre Talon et Yayi, mais il n’y en a pas de profond ». Patrice Talon, de son côté, a exprimé « son plaisir de revoir le président Boni Yayi en ces lieux qui gardent son action en mémoire ». Cela faisait cinq que les deux ne s’étaient plus rencontrés, les tensions entre eux s’étant ravivées au moment des élections législatives de 2019 et de la présidentielle de 2021.

L’ex-président béninois, farouche opposant a « fait des propositions au président qui m’a écouté, notamment qu’il soit mis fin aux arrestations politiques pour permettre à tous nos compatriotes exilés (…) de rentrer chez eux ».

La libération des « détenus politiques » et le retour des « exilés » a donc été un des sujets de choix de l’audience. Parmi eux, la candidate du parti Les Démocrates, dont Thomas Boni Yayi est le président d’honneur, Reckya Madougou, qui a été arrêtée, accusée de « terrorisme » notamment. En plus de l’opposant, l’universitaire Joël Aïvo. Tous en plus et dizaines de militants de l’opposition avaient été arrêtés, peu avant le scrutin de la dernière présidentielle béninoise.

Pour l’instant, Patrice Talon ne s’est pas encore exprimé sur les requêtes. Ce qui est sûr, l’ancien chef de l’Etat a en ligne de mire les législatives de 2023 où il espère certainement voir une grande partie de l’opposition prendre part au jeu électoral.

Forgot Password