FRONT POLISARIO : LE LEADER BRAHIM GHALI « EXPULSE » PAR LE GOUVERNEMENT ESPAGNOLE

Le leader indépendantiste sahraoui du Front Polisario, Brahim Ghali, hospitalisé depuis plusieurs semaines en Espagne des suites d’une infection au coronavirus, mais aussi d’un cancer va quitter l’Espagne plus tôt que prévu.

En effet, sa présence à Madrid ayant déclenché une crise diplomatique majeure entre l’Espagne et le royaume chérifien, le leader du Front Polisario est contraint de quitter dans la soirée du mardi, sa terre d’accueil.

Selon le gouvernement de Pedro Sanchez, Brahim Ghali « a prévu de quitter l’Espagne ce soir à bord d’un avion civil depuis l’aéroport de Pampelune ». 

Pour l’heure la destination de l’ennemie public numéro 1 du Maroc n’est pas révélée, même si le gouvernement espagnole affirme avoir prévenu les autorités marocaines, informe RFI.

Forgot Password