LA BAD A INVESTI PRES DE 3,6 MILLIARDS FCFA EN 2019 DANS LA FINANCE CLIMATIQUE

La Banque africaine de développement (BAD) a consacré en 2019 près de 36% de ses approbations, soit 3,6 milliards de dollars aux financements climatiques, dont plus de la moitié dédiée à l’adaptation des pays africains. L’information a été donnée, lors de la quatrième édition du ‘’One Planet Summit’’, dédiée à la biodiversité, ouverte, à Paris, lundi.

Saluée pour son engagement en faveur de la finance climatique, la Banque a été choisie en 2020 par les partenaires au développement pour abriter le Bureau régional pour l’Afrique du Centre mondial sur l’adaptation, indique un communiqué parvenu à l’Agence de Presse Sénégalaise (APS).

« Les activités de cette toute nouvelle structure ont été lancées le 16 septembre 2020 à Abidjan, sous le haut patronage du président de la Banque, Adesina Akinwumi, en présence de nombreux chefs d’États africains et de leaders mondiaux tels que Ban Ki-Moon, ancien secrétaire général de l’ONU et Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds monétaire international », explique-t-on dans le document.

Selon la même source, « au cours de ces dernières années, les ressources de la Banque allouées au financement de l’adaptation au changement et à la résilience climatiques ont quintuplé, passant de 338 millions de dollars américains en 2016, à deux milliards de dollars en 2019 ».

Outre le financement de l’adaptation au changement climatique, le plan d’action climat de la Banque repose sur la promotion d’une trajectoire de développement sobre en carbone, la mobilisation de la finance climatique et la création d’un environnement favorable à l’action climatique.

A. Rachad MOUSSA

    Nouveau commentaire:

    Your email address will not be published.*

    Forgot Password