NIGERIA : UN AN APRES LE MASSACRE DE LAGOS, DES MANIFESTATIONS POUR COMMEMORER LES VICTIMES

Des jeunes Nigérians se sont rassemblés hier mercredi, pour rendre hommage, un an après, aux victimes de la sanglante répression policière du mouvement #Endsars contre les violences policières causant la mort d’au moins 10 personnes au péage de Lekki à Lagos.

Ce sont au moins 56 personnes qui ont perdu la vie dans la répression brutale de ce mouvement de protestation inédit au Nigeria, #Endsars. La tuerie de Lekki à Lagos, où l’armée nigériane a ouvert le feu sur un rassemblement pacifique aura brutalement mis fin aux revendications.

Malgré que les autorités aient mis en garde les Nigérians ces dernières semaines contre de nouvelles manifestations organisées au nom de #Endsars – affirmant que ces dernières avaient dégénéré l’an passé en émeutes et pillages – les commémorations ont quand même eu lieu à Lagos et dans d’autres villes du pays comme Port Harcourt ou Nsukka

Sur les réseaux sociaux, les messages honorant la mémoire des victimes ont pullulé. « Des citoyens nigérians innocents qui agitaient des drapeaux et chantaient se sont fait tirer dessus, ont été blessés et été tués. Nous ne devons jamais oublier », a écrit sur Instagram, le chanteur nigérian Falz, également figure du mouvement. La chanteuse nigériane Tems y est aussi allé de son message. « Les balles, le sang et les larmes. Nous n’oublierons jamais ».

Une Commission de justice spéciale avait ensuite été mise en place par l’Etat de Lagos pour enquêter sur les accusations de brutalités policières et sur la répression des manifestations. Devant cette commission, l’armée avait affirmé n’avoir eu recours qu’à des balles à blanc, puis avait admis que ses soldats disposaient également de balles réelles. Ses responsables ont ensuite cessé de s’y présenter en dépit de plusieurs convocations.

La commission, qui a achevé ses consultations publiques lundi, doit prochainement communiquer au gouvernement les résultats de son enquête et des recommandations.

Forgot Password