POURQUOI UN PARRAINAGE SUR LA BASE DE REGLES RIGOUREUSES, REALISTES ET CREDIBLES EST-IL LE BIENVENU ?

Quand dans un pays, des gens ayant goûté aux délices puis aux affres du pouvoir, décident -un beau jour- de créer un parti pour s’inventer une position sur l’échiquier politique afin de négocier des postes stratégiques juteux ou s’opposer au régime -qui les a parfois faits connaître et briller-;
Quand des individus ayant occupé des postes à responsabilités se pensent indispensables, irremplaçables et plus aptes que quiconque à diriger;
Quand les idéologies politiques et idéaux démocratiques sont à géométrie variable;
Quand le nombre de partis dits politiques (plus de 300!), de mouvements soi-disant de soutien et autres regroupements entre « parents » et « amis » pullulent;
Quand la fonction présidentielle a été désacralisée, puis dévalorisée au point où beaucoup se pensent capables de gouverner alors que le désordre règne chez eux et/ou autour d’eux;
Quand trop rêvent de devenir ministre, député, maire, conseiller, …, pour obtenir des privilèges, s’arroger des droits, …, au détriment de personnes compétentes et méritantes, tout en faisant fi des règles de bonne gouvernance;
…, le parrainage, pour tout prétendant à la magistrature suprême, me semble pertinent. Toutefois, il doit être organisé sur la base de règles rigoureuses, réalistes et crédibles.
Avis aux experts: à vous de trouver une manière de rendre le parrainage acceptable.
Vive le Sénégal!
N.B.: Liste non-exhaustive et dans le désordre, opinion personnelle exprimée en toute liberté et sans arrière-pensées.

Cécile SOW

Forgot Password