SENEGAL : LE DIRECTEUR ET DEUX EMPLOYÉES DE LA CLINIQUE MADELEINE PLACÉS EN GARDE À VUE DANS L’AFFAIRE DU BEBE CALCINE

Les investigations dans l’affaire du bébé de sexe féminin mort calciné à la clinique Madeleine ont confirmé la thèse de « la négligence criminelle de la clinique » entrainant le décès du bébé né le 7 octobre à 10 heures 14 minutes.

Au total, quatre agents de la clinique ont été placés en garde à vue pour « homicide involontaire », lundi en fin d’après-midi, dans les locaux de Commissariat du Plateau, dans le cadre d’une enquête ouverte. Il s’agit du directeur de la structure sanitaire, du pédiatre, d’une infirmière et de l’aide-soignante qui s’occupait du bébé lors du drame.

Le bébé souffrait d’une jaunisse à sa naissance, raison pour laquelle il avait été mis sous photothérapie afin de réduire le taux de bilirubine. Mais, négligé oublié pendant trop longtemps sous les rayons ultra-violets, le bébé en est décédé.

Forgot Password